Blog

  • L’APPLICATION EST SORTIE !

    Article publié par Mael le 18 avril 2019 | actualités

    PRÉPAREZ VOTRE VENUE EN FESTIVAL EN TÉLÉCHARGEANT L’APPLICATION ART ROCK 2019

    👉Étudiez le plan du festival (on connaît tous cette personne qui se perd sans arrêt…😏)

    👉Préchargez votre compte cashless (utile pour remplir son verre ou acheter un chouette tshirt 🍻👕)

    👉Découvrez l’ensemble des artistes de l’édition 2019 (indispensable pour pouvoir chanter à tue-tête 👩‍🎤👨‍🎤)

    👉Paramétrez des alertes vous informant du début imminent des concerts de vos artistes préférés (idéal pour échauffer sa voix AVANT de chanter à tue-tête 📣)

    👉Et encore tout un tas d’autres choses super pratiques 👀

    🤖 Version Androïd
    🍏 Version Apple

    #ArtRock2019 #AnimalS

    🦋🦜🦚

    voir plus
  • ART ROCK 2019 : LA PLAYLIST

    Article publié par Mael le 18 mars 2019 | actualités

    Découvrez tous les artistes de la prochaine édition grâce à nos playlists #ArtRock2019

    Que vous soyez dans votre voiture ou à pied, dans le métro ou en avion, au travail ou en train de cuisiner, ou que vous ayez tout simplement envie de passer un agréable moment en musique : choisissez votre plateforme préférée, installez vous confortablement, et écoutez tous les artistes qui enflammeront les rues de Saint-Brieuc les 7, 8 et 9 juin prochains…

    #ArtRock2019 #AnimalS

    voir plus
  • RETROUVEZ L’ENSEMBLE DE LA PROGRAMMATION !

    Article publié par Mael le 4 mars 2019 | actualités

    Vous l’attendiez, elle est là ! Les 7, 8 et 9 juin prochains à Saint-Brieuc seront sauvages ! 

    Comme un adjectif figurant la curiosité, l’indépendance et la férocité de ce festival, comme une invitation à tous les oiseaux de nuit à entrer dans la danse, comme une célébration de toutes les créatures dans leur pluralité, Animal[s], le titre de cette 36e édition du festival Art Rock, annonce de belles émotions artistiques à vivre ensemble les 7, 8 et 9 juin 2019. Le festival invite le public dans sa ménagerie, un grand zoo à l’échelle du centre-ville de Saint-Brieuc, où tout un écosystème d’artistes et de visiteurs curieux se rencontrent le temps du week-end de la Pentecôte.

    Après une édition 2018 dédiée à la danse qui a accueilli 70 000 festivaliers, Art Rock part à la découverte des créatures imaginées par des artistes venus des quatre coins du monde et de la bestialité qui les inspirent.

    Afin d’illustrer cette diversité, l’affiche d’Art Rock a été confiée à l’artiste française Fanny Longuesserre. À travers un collage inspiré des tests de Rorschach, elle invite le spectateur à imaginer toutes sortes de créatures entourant chaleureusement de leur présence le nom des artistes programmés lors du festival.

    Une des pièces maîtresses d’Art Rock 2019 est l’exposition présentée au Musée, qui rassemble des installations énigmatiques, futuristes et spectaculaires d’artistes internationaux : les Franco-Autrichiens Laurent Mignonneau & Christa Sommerer, le Portugais Bordalo II, les Suisses du collectif Cod.Act, le Français Boris Labbé et les Japonais Hiroshi Sugihara et Yasuaki Kakehi qui viennent pour la première fois en France.

    Au Grand Théâtre de la Passerelle, l’homme est représenté en animal politique dans le spectacle Fix Me du chorégraphe Alban Richard et du musicien électro Arnaud Rebotini le vendredi soir. Le lendemain, c’est le saxophoniste Thomas de Pourquery et son groupe Supersonic qui viennent nous présenter leur dernier album, The Bride, sous la forme d’un ciné-concert où les personnages sont des zombies.

    Côté musique, les festivités sont lancées le vendredi 7 juin avec les deux prêtresses des nouvelles musiques du monde, Camélia Jordana et son électro-pop chantée en arabe, anglais et français, et la Malienne FatoumataDiawara. Suit KeryJames, figure majeure et engagée du rap français. Le supergroupe The Good, The Bad & The Queen, mené par le charismatique DamonAlbarn (Blur, b), nous invite à découvrir l’Angleterre post-Brexit, mélancolique mais toujours fondamentalement rock. Pour terminer cette belle soirée, la fanfare hambourgeoise Meute, qui revisite les tubes technos à la sauce brass band, transforme la Grande Scène en gigantesque dancefloor.

    Samedi 8 juin, la transe percussive des Sud-Africains de BCUC et la folk mélodieuse de CharlieWinston ouvrent la soirée. Ils sont suivis du mythique groupe écossais PrimalScream pour un live sous forme de grande célébration du rock, tandis que Charlotte Gainsbourg fait sonner ses mélodies pop sur des productions électroniques avec un concert visuel et résolument moderne. L’électro ultra-dansante de SebastiAn achève la métamorphose de la Grande Scène en une fantastique serre tropicale : une chaleur insolite envahit le centre-ville de Saint-Brieuc.

    Le dimanche, c’est la chanteuse du groupe Lilly Wood& the Prick, Nili Hadida, sa voix veloutée et ses cuivres chaleureux, qui ouvrent le bal de la dernière soirée du festival. Gringe (Casseurs Flowters), une des figures majeures du rap français, nous emmène dans son univers d’éternel rêveur. La charismatique JeanneAdded lui succède avec un show percussif, entre pop électronique et fièvre rythmique. Nouveaux représentants de la pop francophone teintée de hip-hop, Angèle et Lomepal se chargent de clôturer ce plateau cinq étoiles en beauté.

    Comme chaque année, Art Rock promeut l’émergence artistique et notamment sur la Scène B qui sublime les nouvelles bêtes de scène Suzane et Voyou, les drôles d’oiseaux JohanPapaconstantino et AloïseSauvage et les rugissants félins du rap Loud et JazzyBazz. Le festival met, une nouvelle fois, les artistes régionaux à l’honneur en ajoutant un concert par soir sur cette scène : ce sont Buck, SBRBS et Skøpitone Siskø qui continuent de prouver que notre région est avant tout une terre de rock.

    Au Forum, le chaudron de découvertes se pare d’une belle énergie rock en fin de soirée avec les Suédois Viagra Boys, les Irlandais de Touts et Fontaines D.C., ainsi que les Français de Rendez Vous. L’électro n’est pas en reste avec Charlotte Adigéry et Gabe Gurnsey le dimanche en final du festival.

    Telle une grande volière installée au cœur du centre-ville, le Village du festival accueille les talents du Métro Parisien Chloé Breit, Miu Queiroz, Monkuti, 4 Caminos et The Captains, ainsi que le rythm and blues des Rennais Initials Bouvier Bernois et le duo de rock parisien No Money Kids. Le savant fou NSDOS est également présent avec son univers entre performance, recherche technologique et musique électronique…. une expérience sous forme de techno party. En face de la scène, les chefs du collectif Rock’n Toques s’assurent que les papilles des festivaliers soient comblées avec des plats gastronomiques à petits prix.

    Enfin, pour cette 36e édition, la compagnie hollandaise Close Act et ses Saurus, immenses créatures semblant venir d’un autre temps ou d’une autre planète, emmènent le public dans une déambulation mystérieuse sous forme d’expérience inoubliable dans un spectacle qui porte bien son nom : Invasion.

    Un éventail d’exception de plus de 200 artistes et près de soixante-dix propositions artistiques offrent aux festivaliers un véritable tour du monde de la diversité animale dans l’Art : Art Rock fait rugir de concert le cœur de Saint-Brieuc les 7, 8 et 9 juin 2019.

    #ArtRock2019 #AnimalS

    voir plus

ça se passe sur Insta !

Réalisation par Acantic
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de services tiers pouvant installer des cookies. En savoir plus
J'accepte