Luke Jerram – Museum of the Moon

Vendredi 29 mai - 10h > 00h00  |  Samedi 30 mai - 10h > 00h00  |  Dimanche 31 mai - 10h > 00h00

 

Installation / Royaume Uni

Et si on faisait descendre la Lune sur Terre pour admirer de tout près ses cratères, sa beauté, sa clarté ? C’est le rêve fou qu’a réalisé l’artiste britannique Luke Jerram avec son œuvre Museum of the Moon. Une sculpture monumentale de 7m de diamètre, réplique exacte du satellite de la Terre à l’échelle 1 : 500 000. Si vous avez du mal avec les zéros et êtes perdus avec ce ratio, dites-vous que chaque centimètre de cette sphère gonflée à l’hélium représente 5 km de la surface de la Lune. Impressionnante de précision et de détails, la structure géante a été créée à partir d’imageries de la NASA, en collaboration avec l’agence spatiale britannique. Exploit technique, scientifique, artistique, philosophique et poétique, figure de la rêverie par excellence, Museum of the Moon nous invite à la contemplation. À quelques mètres au-dessus de nos têtes, lovée au cœur de la cour du Musée, l’astre lunaire brille de jour comme de nuit et protège petits et grands de son halo bienfaisant, en les invitant à s’évader dans l’espace. Prêts à décoller ? On vous emmène pour trois jours et trois nuits de fête sans interruption, à la lueur d’un clair de Lune infini.

Originaire de Bristol, l’artiste plasticien Luke Jerram interroge l’espace public avec ses sculptures, ses projets d’arts vivants et ses installations de grande envergure depuis 1997. L’installation Museum of the Moon a parcouru le globe : d’un monastère au nord de l’Angleterre aux rives du fleuve Hooghly à Calcutta (Inde), en passant par le festival de Glastonbury (Angleterre), une salle de concert de musique classique à Reykjavik (Islande) et une piscine olympique à Pékin (Chine).

Œuvre co-produite par Luke Jerram et le Norfolk & Norwich Festival, ainsi que : Greenwich + Docklands International Festival ; Brighton Festival ; Without Walls ; Cork Midsummer Festival ; We The Curious ; Lakes Alive ; Provincial Domain Dommelhof ; Les Tombées de la Nuit, Rennes ; Kimmel Center for the Performing Arts. L’oeuvre a été réalisée en partenariat avec l’agence spatiale britannique, l’Université de Bristol, le Musée ArtScience et l’Association for Science and Discovery Centers.

Les commentaires sont fermés.

ça se passe sur Insta !

Réalisation par Acantic
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de services tiers pouvant installer des cookies. En savoir plus
J'accepte